Grands événements sportifs et dépenses d’infrastructures : Quels enjeux ? 

Les petits déjeuners de la Chaire EPPP sont gratuits et ouverts à tous. La seule condition est de s’inscrire ICI

 

Le vendredi 10 mars 2017
de 8h30 à 10h

IAE de Paris
12 rue Jean Antoine de Baïf, 75013 Paris

Salle D6 (premier étage)

 

La candidature de Paris pour l’organisation des Jeux Olympiques d’été de 2024 s’inscrit dans la lignée d’une tradition française pour l’organisation de grands événements sportifs (Coupe du Monde de football en 1998, Coupe du Monde de rugby en 2007 ou encore Euro 2016). Mais quelles sont les retombées économiques de l’organisation de ces grandes compétitions ?

Au-delà du prestige et de la publicité offerte par l’organisation de tels événements, les effets positifs d’un point de vue économique sont potentiellement nombreux : hausse importante de l’activité touristique, recettes de billetterie, surplus d’activité pour les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration, effet multiplicateur des investissements en infrastructures…

Toutefois, plusieurs travaux récents font état d’un décalage (parfois très important) entre les prévisions ex ante et la réalité économique ex post. Ces travaux conduisent alors à se poser plusieurs questions qui seront l’objet de ce petit-déjeuner. Quels sont les impacts économiques réels de l’organisation des grands événements sportifs ? Comment sont financées les dépenses d’infrastructures et pour quelle rentabilité économique ?

 

Intervenants 

 

frederico-addiechi-2

Federico Addiechi
Head of Sustainability and Diversity

FIFA

wladimir-andreff

Wladimir Andreff
Président de l’Observatoire de l’économie du sport
Professeur émérite – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Retrouvez la présentation de Wladimir Andreff ici (PDF).